Courbet ou la vérité de l’art Agrandir l'image

Courbet ou la vérité de l’art

Fiche détaillée
Collection ARTS AU SINGULIER
Résumé détaillé
Peintre rétif et frondeur, Courbet participe de l’effervescence artistique et politique de son époque. Sous l’impulsion de Jules Champfleury, il jette les bases de son propre style : le réalisme. Si Courbet ne révolutionne pas la peinture elle-même, il en bouleverse radicalement les normes, réformant à la fois le « sujet de peinture » et la manière de peindre. Aujourd’hui, son œuvre permet de réévaluer les enjeux liés à la question de la modernité en art.
L’invention de Courbet par lui-même décline les questions de la réception de l’œuvre, du rapport que l’artiste entretient avec son temps, comme celles relevant de la rupture esthétique.
L’Atelier du peintre, l’Enterrement à Ornans, L’Hallali du cerf, Les Baigneuses, La Rencontre, la série des Vagues et des paysages de Franche-Comté : ces chefs-d’œuvre montrent combien Courbet fait voler en éclats toute notion de beau et de mimesis, leur substituant une iconographie qui abolit hiérarchie des genres et principe de vraisemblance. La présence de la peinture, de la matière picturale est un élément fondamental du processus créatif chez Courbet ; elle fait effet de vérité. La décision d’être peintre, l’engagement en peinture, le thème de l’autoportrait, le rapport au spectateur composent autant d’aspects d’une véritable « rhétorique du moi ». Tout au long du XIXe siècle, la présence affirmée du « corps du peintre » dit la puissance de l’acte de peindre.
Editeur(s) CNDP - CHASSENEUIL-DU-POITOU
Description technique 1 ouvrage
Discipline(s) HISTOIRE DE L'ART, ARTS PLASTIQUES
Niveau(x) ENSEIGNEMENT SECONDAIRE - VOIE GENERALE
Référence 755A4013
Code barre 9782240033543
ISBN/ISSN 978-2-240-03354-3/2264-5942
Support Imprimé
Date de parution 01/01/2013

Collections

Logo du ministère de l'Éducation nationale Logo du Réseau Canopé

SCÉRÉN [CNDP-CRDP] devient CANOPÉ
La librairie de l'éducation en ligne

Formulaire de recherche
Ok